Interview En-Contact : les projets d’automatisation et d’optimisation des processus ont des ROI qui se comptent en mois.

Ce mois-ci, nous vous proposons de retrouver l’interview de notre CEO Mehdi Nafe dans En-Contact (https://en-contact.com/projets-dautomatisation-doptimisation-processus-metiers-ont-retours-investissements-se-comptent-mois-mehdi-nafe-novelis), le magazine B2B de référence, qui s’intéresse aux sujets du Service Client, des Centres de Contacts et de l’Expérience Client.


Nous avons eu le plaisir fin août de pouvoir échanger avec Manuel Jacquinet, rédacteur en chef d’En-Contact autour du sujet de l’automatisation, de l’optimisation des processus et plus généralement autour de notre vision du marché. Cette interview a aussi été l’occasion pour notre CEO d’expliquer les raisons qui sont à l’origine de la création de Novelis, de revenir sur les différences et les complémentarités entre des acteurs tels que Novelis et d’autres acteurs du conseil et de l’intégration.




Comme vous aurez la possibilité de le lire, Novelis est pleinement engagé auprès de ses partenaires, auprès de ses clients pour mener à bien les différents projets de transformation et faire du digital, une opportunité concrète d’efficacité économique au service des employés et des clients.

Read More
Novelis septembre 22, 2020 0 Comments

ABBYY / Novelis : digitalisation de processus et structuration de données

ABBYY & Novelis vous proposent un webinar autour des enjeux liés à la structuration des données et à l’automatisation. Dans le cadre du partenariat entre nos deux sociétés, nous constatons quotidiennement que les entreprises doivent faire face à de nombreux challenges, en particulier l’intégration dans le SI de données non structurées.


Qu’il s’agisse de documents officiels (CNI, Passeports, avis d’imposition, …), de bons de commande, de factures, combien d’heures sont passées chaque jour au sein des organisations pour traiter des processus clés?


Aujourd’hui il existe des solutions pragmatiques, capables de répondre aux besoins des organisations, qu’elles évoluent dans le secteur public ou bien dans le secteur privé. Nous vous proposons de retrouver Pierre Hagot de chez ABBYY et Fabien Fouissard de chez Novelis au travers d’un webinar consacré au sujet !



Nous restons bien entendu à votre disposition pour analyser vos documents, vos processus et vous accompagner de la meilleure façon qui soit : allier technologie et pragmatisme pour des solutions concrètes et pertinentes 🙂

Read More
Novelis juillet 9, 2020 0 Comments

L’IA pour accélérer les projets RPA : ITW Olivier Chosson, COO Novelis

Aujourd’hui nous vous proposons de retrouver une interview réalisée par NICE qui a reçu Olivier Chosson, COO & fondateur de la société Novelis (www.novelis.io) société de conseil et d’intégration technologique (Automation, OCR, NLP, IA, micro-services, développement applications métiers) pour échanger autour de la question qui est dans toutes les réflexions des décideurs : comment accélérer mes projets de transformation digitale via les technologies de RPA ?


NICE : Bonjour Olivier, alors comment s’est passée cette période de confinement pour Novelis et comment se passe la reprise ?

Olivier Chosson, COO Novelis

Olivier Chosson : Bonjour à tous pour commencer. Je pense que Novelis a vécu cette période un peu comme la plupart des entreprises du secteur. Des arrêts de projets en mars, avril et désormais une reprise intense, en particulier autour des sujets d’automatisation.

Nous avons aussi profité de cette période plutôt calme pour réfléchir à notre stratégie d’accompagnement pour les prochains trimestres, revoir les priorités, engager de nouveaux chantiers technologiques. J’ai envie de dire également qu’en cette période, la dimension télétravail nous permet d’accroître l’empathie avec nos interlocuteurs, qu’ils soient dans le secteur privé ou public. La pertinence de Novelis s’est encore accrue.


NICE : Chez Novelis, comment vous voyez le sujet RPA justement pour les prochains trimestres ?

Pour répondre donc à la question, les sujets d’automatisation vont continuer à progresser ces prochains mois, l’enjeu étant évidemment de dépasser les quelques robots en Back-Office compta / finance et d’arriver à systématiser, intelligemment il va de soi, la démarche.  Un grand groupe pharmaceutique américain a automatisé par exemple plus de 450 processus et est passé à l’échelle supérieure. Chez NICE, ils accompagnent de grands groupes internationaux à déployer des milliers de robots. C’est donc possible et cela fonctionne à partir du moment où l’on suit une méthodologie pertinente, que l’on sait identifier les processus éligibles que ces derniers soient ou pas complexes. Il est important de dépasser la seule dimension court terme et de pouvoir proposer des business model à l’échelle des organisations. Dans le cas contraire, cette technologie ne serait qu’une « verrue » fonctionnelle dans l’architecture IT de l’organisation.

Automation

NICE : Justement, comment adressez-vous cette problématique d’identification des processus éligibles pour proposer une roadmap à la fois ambitieuse et basée sur des éléments factuels ?

Nous disposons de deux approches. La première c’est notre offre de Process Assessement. C’est la capacité de mobiliser chez Novelis nos meilleurs experts, nos meilleurs Business Analysts afin d’identifier, aux côtés de nos clients, les processus qui doivent être automatisés. Pour ce faire, nous appliquons une méthodologie conjuguant interviews des métiers, des acteurs du processus, des observations « live » des processus, de contrôle de la connectivité (pour identifier la capacité d’automatiser en mode run de façon optimale) et de l’analyse des données intrinsèques liées à ce processus : temps de traitement, applications impliquées, nature des technologies présentes, données structurées ou non structurées. Suite à ce travail d’audit et de qualification, une synthèse décisionnelle est présentée à notre client où il est présenté les processus prioritaires devant être automatisés, les investissements nécessaires et les ROIs associés. En intégrant cette vision générale, les décideurs ont les moyens de faire les bons choix.

Et comme chez Novelis nous sommes aussi au premier lieu des architectes techniques, ces recommandations se font dans le respect des règles d’urbanisation et avec le souci de construire des solutions et architectures maintenables et évolutives. Dans cet esprit, les Directions IT qui ne peuvent pas, qui ne doivent pas être omises de ces projets.

La seconde approche est technologique et basée sur l’intelligence artificielle. En installant une solution telle que Automation Finder de NICE, nous sommes en mesure de donner des insights extrêmement précis quant aux processus, mais plus encore, aux tâches pouvant être automatisées.

Cette technologique est vraiment très intéressante pour accélérer et ré enchanter une roadmap d’automatisation au sein d’une entreprise !

En plus sa mise en place est réellement simple car il suffit d’installer une application sur des postes de travail d’une équipe de personnes qui exercent la même activité. Cette démarche respecte toutes les contraintes de sécurité et respect de la vie personnelle via des white et black list des applications observées et le fait que les données compilées n’intègrent pas l’origine unitaires de celles-ci.

Processus d'installation Automation Finder
Le Task Mining en 4 étapes

A l’issue d’une période de 15 à 20 jours, les données sont consolidées, analysées par la solution grâce à l’intelligence artificielle, il est alors possible d’identifier les tâches qui peuvent être automatisées. La solution permet alors de remonter :

  • Le nombre de tâches identifiées
  • Leurs natures (copier / coller, navigation, documents utilisés, …
  • Le nombre d’occurrences d’utilisation du processus identifié
  • Le temps passé sur chacune de ces tâches et en total
  • Le % de pertinence sur la dimension ROI
Dashboard Automation Finder
Automation Finder Dashboard

Franchement, commencer avec une première phase d’évaluation des processus et ensuite lancer une initiative de détection automatique nous parait chez Novelis l’approche gagnante.


NICE : Est-ce que vous pouvez nous parler justement d’un projet Automation Finder et de ce qu’il a pu apporter à votre client ?

Souvent, lorsque on essaie d’automatiser toutes les tâches, toutes les étapes d’un processus où des humains sont impliqués, mettre en œuvre un processus complet en RPA peut s’avérer compliqué car il est nécessaire d’avoir une validation humaine, une prise de responsabilité. Pour autant, certaines étapes de ce processus peuvent être optimisées et automatisées.

C’est la raison pour laquelle nous avons mené ce projet avec notre client et les résultats ont été très pertinents. Concrètement, nous avons identifié :

  • L’envoi d’un email structuré et pré-complété par une solution de Desktop Automation, sur la base des informations collectées en temps réel, peut éviter 1 100 actions par mois !
  • La récupération et la consolidation d’informations clients KYC (know your customer) pour éviter la navigation et la ressaisie par les collaborateurs : nous avons relevé 70 000 occurrences sur 4 semaines
  • Une autre opportunité de KYC avec plus de 4 000 occurrences identifiées pour un gain de plusieurs dizaines d’heures de temps de traitement. Celle-ci concerne la récupération de coordonnées de contact.

Au-delà de ces bénéfices liés au gain de temps, à la sécurisation des données, à la capacité de délivrer plus rapidement une expérience client de qualité, la qualité de travail des collaborateurs est aussi améliorée : les tâches inutiles et peu intéressantes sont confiées à la partie Desktop Automation.


NICE : En termes de temps et de budget, quelle est votre position ?

C’est aussi ce qu’il y a d’intéressant avec la technologie RPA et des accélérateurs comme le propose NICE avec son Automation Finder. Les budgets de mise en œuvre sont très accessibles, les projets se mettent en place rapidement et les ROI sont mesurables et plus rapides que de lourdes migrations d’ERP. Ce n’est évidemment pas une solution miracle. Mais comme le rappelait la London School of Economics lors d’un salon en Angleterre sur le sujet de l’automatisation : la RPA est la technologie qui offre le ROI le plus important en comparaison de toutes les autres technologies observées.

Chez Novelis, nos consultants et ingénieurs sont pragmatiques. Oui il faut une stratégie, une feuille de route et des principes de gouvernance. Mais avant tout, il est nécessaire de conserver du bon sens et être opérationnel dans la preuve, dans la qualité délivrée, dans la valeur apportée. Automation Finder a été pensé pour remonter des faits, des données quantifiées. Une telle solution est clairement le deuxième étage de la fusée RPA.


Merci à l’équipe NICE pour cette interview !

Read More
Novelis juin 30, 2020 0 Comments

L’automatisation, fossoyeur de nos emplois … vraiment ?

En matière d’automatisation, la France est en retard par rapport à ses voisins européens. Les pays nordiques, l’Allemagne, mais aussi la Grande Bretagne et l’Espagne sont en avance par rapport à nous. Plusieurs indicateurs permettent de le mesurer : le nombre limité de centres d’excellence en automatisation chez les acteurs du CAC40, La quasi absence de grands groupes ayant plusieurs plateformes d’automatisation, le taux de pénétration de la technologie dans les entreprises de taille intermédiaire ou encore la maturité et profondeur des roadmaps d’automatisation intelligente grâce à l’apport de l’OCR et de l’intelligence artificielle.


Un pareil retard paraît difficile à entendre chez nos entreprises les plus importantes. Notre frilosité bien connue concernant l’investissement technologique n’explique pas tout : existe-t-il aussi un malaise lié à des préoccupations sociales vis-à-vis de l’automatisation ? Plus clairement l’automatisation serait-elle le nouveau fossoyeur de nos emplois ?



Une peur qui vient de loin :

Il s’agit là d’une idée récurrente à chaque bouleversement technologique ou industriel. De l’avènement des machines à vapeur, jusqu’au tsunami digital que nous vivons depuis une décennie. A chaque étape, il y a une remise en question, de la peur de l’angoisse, des impacts ponctuels suivi par une création de richesse beaucoup plus importante qui ouvre de nouvelles perspectives. In fine, le progrès et l’innovation ne sont d’autres que des outils dans les mains de l’Homme. C’est ce que nous en faisons qui fait la différence : réel outil de progrès et de croissance ou simple levier d’optimisation financier “court-termiste”.

Il est néanmoins indéniable que l’ensemble de notre économie – et par conséquence nos jobs – pourrait souffrir de notre retard. En effet, dans une économie mondialisée, l’automatisation est un facteur différenciant à double titre : c’est d’abord un levier de compétitivité redoutable, mais surtout un levier de croissance inespéré. Pensez à tout ce que nous pouvons réaliser tout en maîtrisant nos dépenses. Faire 110% avec 100 ! C’est faisable, car les ROIs des projets d’automatisation sont globalement constatés en moins d’une année : autrement dit les coûts de mise en œuvre sont amortis en quelques mois, avec des coûts récurrents très faibles en comparaison avec les standards de l’IT.



Une opportunité réelle :

Se détourner de ce chantier constituerait un handicap majeur pour nos champions à l’international et nous priverait de quelques points de croissance qui nous feraient cruellement défaut en ces temps troubles.

Il y a ensuite le sujet du bien-être au travail. Il est évident que la génération des millennials a bouleversé le rapport au travail : les notions de plaisir et d’accomplissement personnel sont prégnantes. L’automatisation joue dans ce contexte un rôle d’aspirateur de tâches pénibles et à faible valeur ajoutée. Imaginons des robots sur nos postes de travail, qui interagissent avec nous en permanence, qui détectent nos actions en temps réel, et nous proposent un support nous permettant d’aller plus vite sur nos tâches (rédaction et personnalisation de mails, extraction des informations cross applications, pré-saisie automatique de comptes-rendus…). L’impact sur notre confort de travail et notre productivité serait important !

Je n’ai pas de doute que les Français et les partenaires sociaux soient matures et pragmatiques. Ils ont besoin de clarté dans les objectifs et de la clairvoyance dans la méthode. Une roadmap d’automatisation ne peut réussir qu’à condition qu’elle soit fermement accompagnée d’une communication transparente, une conduite du changement bienveillante et volontariste ainsi que des plans de formation ambitieux et audacieux.



Vers un digital plus responsable :

Pour finir, qu’en est-il d’un point de vue écologique ? L’automatisation est un outil qui permet de simplifier les systèmes d’information, et par conséquent de réduire l’infrastructure d’hébergement et l’empreinte carbone associée. En couplant cela à une approche de rationalisation et d’urbanisation résolue, il est possible d’optimiser les infrastructures digitales, en faisant du sur-mesure, grâce notamment aux nouvelles architectures modulaires -microservices- capables de gérer automatiquement leur scalabilité. Autant de facteurs favorables au regard de la transition écologique incontournable qui s’annonce.

En définitive, faisons-nous confiance les uns les autres ! Faisons de ce progrès technologique un moyen pour aller plus loin et plus vite dans notre transformation et un levier de plus pour traverser la crise profonde qui nous guette. L’Homme a toujours transformé ces moments charnières en sources de périodes de prospérité. Nous avons en France un talent unique pour réussir des prouesses, notre French flair inimitable !


Mehdi Nafe

Read More
Novelis juin 16, 2020 0 Comments

AIDA by le Lab R&D Novelis : le smart-programming intégrant IA & NLP

Au sein de son Laboratoire R&D, Novelis continue d’avancer sur les technologies de rupture dans le cadre notamment de son partenariat avec le Laboratoire IA de l’école Polytechnique de Paris. Aujourd’hui, Novelis vous présente AIDA (Artificial Intelligence for Development Assistant), une solution permettant aux développeurs de s’adresser en langage naturel pour créer des applications.

AIDA est développé sous le programme NOVY Idea qui regroupe l’ensemble des produits, solutions sur lesquels le Laboratoire R&D de Novelis intervient. NOVY Idea permet aux clients de Novelis de bénéficier des dernières technologies en avance de phase, avant industrialisation.


Rappel de ce qu’est le smart-programming :


AIDA, en quelques mots :

  • AIDA est un projet autour du Smart Programming dans la philosophie No / Low code
  • AIDA intègre des architectures complexes utilisant notamment du NLP, de l’IA
  • AIDA repense la façon dont un développeur interagit pour générer des applications

Il est certain que l’avenir de l’informatique passe par le développement des applications où l’effort de « code » sera de moins en moins important, a minima pour une partie d’entre elles. En témoigne l’intérêt des géants du secteur comme Microsoft ou bien l’actualité des professionnels du secteur.

L’approche de Novelis :


A qui s’adresse un projet comme AIDA ?

  • Pour les développeurs
    • Pour les analystes fonctionnels
    • Pour les utilisateurs citoyens
    • Pour les élèves et étudiants

En réalité AIDA s’adresse en premier lieu aux informaticiens mais il s’agit bien entendu d’une première étape car l’évolution de ce type d’interface Homme – Machine a vocation à faciliter l’accès au plus grand nombre.

C’est en cela qu’AIDA participe également pleinement aux mouvements « citizens developers » qui émergent mais qui doivent encore faire leurs preuves.


Principes techniques :

Générateurs du code dans smart programming :


Architecture générale :


Quoi de mieux qu’une vidéo?


Si vous avez des questions, si vous êtes intéressés pour en savoir plus, pour identifier ce que cette approche pourrait vous apporter, vous n’hésitez évidemment pas à nous contacter 🙂

Comme vous le constatez, Novelis a les talents qu’il vous faut pour aujourd’hui, pour préparer demain !

Read More
Novelis juin 16, 2020 0 Comments

Lancement campagne TV Novelis : découvrez notre communiqué de presse !

Novelis a le plaisir de vous partager son communiqué de presse quant au lancement de sa première campagne TV sur BFM Business et LCI. Cette campagne a été menée avec le support de Superpitch, agence de communication, spécialisée dans l’évangélisation liée au digital.


Cette campagne a été menée avec la participation de Microsoft, de Uipath, de Blueprism, de NICE et d‘Abbyy qui sont les partenaire de Novelis sur tous les sujets liés à l’automatisation intelligente (Smart Automation, Robotic Process Automation, Virtual Assistant, OCR,NLP,…).


Pour en savoir plus :

@Novelis : Fabien Fouissard – ffouissard@novelis.io – 06 26 47 72 61

@Superpitch : Marion Bocquet – marion.bocquet@superpitech.fr – 06 27 67 61 90

Read More
Novelis juin 15, 2020 0 Comments

Application Wiqaytna : 7 points à retenir

Dans un article précédent, nous avons analysé l’application ‘StopCovid’, lancée en France pour assurer le suivi des cas contacts de la Covid 19. Aujourd’hui nous allons parler de la version Marocaine « Wiqaytna », lancée le premier Juin sur les deux plateformes Android et iOS, en répondant aux mêmes 7 questions adressées pour ‘StopCovid’.


Le nombre de téléchargements dépasse le 1 million sur Android, et l’application est toujours classée première sur les deux stores. L’équipe de développement a mis en ligne le code source pour rassurer les utilisateurs concernant la sécurité de leurs données personnelles.

Est-ce que le téléchargement de l’application est obligatoire ?

Non, ce n’est pas obligatoire mais recommandé pour digitaliser le processus de suivi des personnes contacts. A titre d’information, ce processus, qui est déjà mis en place au Maroc d’une manière non digitalisée, constitue la base de la découverte de la majorité des cas enregistrés chaque jour avec un pourcentage allant de 75% à 95%.


Est-ce que l’application utilise le Bluetooth pour le traçage ? Quelle version?

Oui, plus particulièrement une version basse consommation, Bluetooth Low Energy (BLE) qui est utilisée pour le transfert périodique de petites quantités de données à courte portée, le BLE consomme 50% moins d’énergie que le Bluetooth.


Comment à l’aide du Bluetooth, l’application différencie le risque des appareils connectés ?

L’identification d’une distance approximative et fiable de deux appareils connectés en Bluetooth est un enjeu primordial de l’application.

La portée d’une onde Bluetooth est de 10m sans obstacle, donc pour identifier les contacts à risques avec une distance proche (< 1.5m), l’application récupère deux données sur la puissance du signal : RSSI et Rx.

Contrairement à la version française qui fait le calcul et divise les appareils connectés en 3 catégories : à risque élevé, à risque moyen et à risque faible, la version marocaine envoie ces données sur un serveur qui se charge du calcul du risque et de la distance approximative.


Est-ce que ce calcul de niveau du risque est fiable ?

Non, il n’est pas fiable à 100% mais il permet de récupérer une grande partie des données avec une approximation acceptable.


Est-ce que le Bluetooth est obligatoire pour le fonctionnement de l’application ?

Oui, il faut que l’appareil dispose déjà du BLE et qu’il soit activé, sinon la fonctionnalité du traçage ne fonctionnera pas.


En plus de ça, il faut que l’utilisateur accepte la permission de localisation, ex pour android : ACCESS_FINE_LOCATION ou ACCESS_COARSE_LOCATION. Ces deux permissions sont indispensables pour le fonctionnement du BLE en arrière-plan. A noter que ces permissions ne sont pas utilisées pour la récupération des données de géolocalisation.


Pour les appareils Android, si l’application ne fonctionne pas correctement, vous verrez une notification au niveau du panneau de Notifications de votre téléphone. Idem pour les applications iOS, vous recevrez une notification si l’application ne fonctionne pas correctement.


Pourquoi il faut que j’annule l’optimisation de la batterie de mon smartphone Android pour l’application StopCovid ?

La fonctionnalité d’optimisation de la batterie sur les appareils Android limite le fonctionnement des applications qui s’exécutent en arrière-plan, cela risque de bloquer le traçage des contacts sur l’application « Wiqaytna ».


Est-ce que Apple ne bloquera pas le fonctionnement d’une application qui utilise le Bluetooth en arrière plan ?

De façon générale, Apple n’autorise pas l’utilisation du Bluetooth en arrière-plan, et ce pour éviter le traçage des utilisateurs dans le cadre de ciblage publicitaire par exemple. Au vue de la situation actuelle, Apple et Google ont proposé un protocole de traçage aux différentes autorités qui veulent développer une application contre le Covid19. Ce protocole décentralisé se base sur un partage de données stockées directement sur les téléphones.


Ce blocage, est déjà mentionné sur le site web officiel de l’application « Pour les appareils iOS (iPhone): pour un meilleur fonctionnement, l’application devrait rester ouverte et active tout le temps. Le fonctionnement en arrière-plan de l’application est limité par des contraintes liées au système d’exploitation iOS. »

L’application « Wiqaytna » s’inspire de la version de Singapour (TraceTogether), qui utilise un système décentralisé. Les données y sont envoyées au serveur uniquement en cas de confirmation d’une personne positive. Malheureusement, l’application TraceTogether, lancée le 20 mars, a montré ses limites et Singapour étudie la possibilité d’équiper les habitants de la cité-état d’un bracelet de traçage qui fonctionne aussi avec le Bluetooth.


La question est de savoir si « Wiqaytna » contredira l’exemple singapourien, et pourra jouer un rôle important dans la lutte contre la pandémie au Maroc ?

Read More
Novelis juin 15, 2020 0 Comments

Application StopCovid : 7 points à retenir

A partir du 2 juin, l’application StopCovid sera disponible pour le public, selon l’annonce du premier ministre Edouard Philippe ce jeudi 28 mai après le vote favorable de l’Assemblée nationale et du Sénat. Le code source de l’application pour les deux plateformes IOS et Android est disponible en ligne (https://gitlab.inria.fr/stopcovid19).

A noter que pour garantir aussi un haut niveau de sécurité, le gouvernement a fait le choix d’un “bug bounty” afin de remonter les erreurs et failles. Une belle initiative clairement. Plus d’informations ici : https://cyberveille-sante.gouv.fr/cyberveille-sante/1835-france-un-programme-de-bug-bounty-pour-lapplication-stopcovid-2020-05-28


Est-ce que le téléchargement de l’application est obligatoire ?

Non, ce n’est -pas obligatoire mais recommandé, comme l’a mentionné Edouard Philippe : “J’invite les concitoyens à l’utiliser pour se protéger et protéger les autres”.


Est-ce que l’application utilise le Bluetooth pour le traçage ? Quelle version?

Oui, plus particulièrement une version basse consommation, Bluetooth Low Energy (BLE) qui est utilisé pour le transfert périodique de petites quantités de données à courte portée, le BLE consomme 50% moins que le Bluetooth.

Un SDK est développé pour l’utilisation du BLE au niveau de l’application StopCovid :

Android : https://gitlab.inria.fr/stopcovid19/stopcovid-blesdk-android

iOS : https://gitlab.inria.fr/stopcovid19/stopcovid-blesdk-ios


Comment à l’aide du Bluetooth, l’application différencie le risque des appareils connectés ?

L’identification d’une distance approximative et fiable de deux devices connectés en Bluetooth est un enjeu primordial de l’application.

La portée d’une onde Bluetooth est de 10m sans obstacle, mais l’application divise les appareils connectées en 3 catégories : à risque élevé, à risque moyen, à risque faible. Pour cela, le calcul est fait à l’aide des deux données sur la puissance du signal:  RSSI et Rx.

Le code pour le calcul de niveau du risque se trouve sur : https://gitlab.inria.fr/stopcovid19/stopcovid-blesdk-android/-/blob/master/library/src/main/java/com/orange/proximitynotification/ProximityInfoRiskComputer.kt


Est-ce que ce calcul de niveau du risque est fiable ?

Non, le calcul n’est pas fiable à 100% et d’ailleurs le secrétaire d’État Cédric O a annoncé que : « [Les tests sur l’application] montrent, grosso modo, que nous captons entre 75 et 80 % des gens à proximité, soit à moins d’un mètre », et pour la distance du niveau de risque, il a dit « nous disons un mètre, mais avec le Bluetooth, ce sera peut-être 80 centimètres ou 1 mètre 20. »


Est-ce que le Bluetooth est obligatoire pour le fonctionnement de l’application ?

Oui, il faut que l’appareil dispose déjà du BLE et qu’il soit activé, sinon la fonctionnalité du traçage ne fonctionnera pas.

En plus de ça, il faut que l’utilisateur accepte la permission de la localisation, ex pour android : ACCESS_FINE_LOCATION ou ACCESS_COARSE_LOCATION. Ces deux permissions sont indispensable pour le fonctionnement du BLE en arrière plan et elles ne sont pas utilisées pour la récupération des données de géolocalisation.


Pourquoi il faut que j’annule l’optimisation de la batterie de mon smartphone Android pour l’application StopCovid ?

La fonctionnalité d’optimisation de la batterie sur les appareils Android limite le fonctionnement des applications Android qui s’exécutent en arrière plan, cela risque de bloquer le traçage des contacts sur l’application StopCovid.


Est-ce que Apple ne bloquera pas le fonctionnement d’une application qui utilise le Bluetooth en arrière plan ?

D’une façon générale, Apple n’autorise pas l’utilisation du Bluetooth en arrière-plan pour éviter le traçage des utilisateurs qui aide au ciblage publicitaire par exemple. Au vue de la situation actuelle, Apple et Google ont proposé un protocole de traçage pour les différentes autorités qui veulent développer une application contre le Covid19. Ce protocole qui est décentralisé se base sur un partage de données stockées directement sur les téléphones, contrairement au protocole Roberrt, adopté par la France, qui est centralisé avec un serveur central de données.

Il y a, ne l’oublions pas, un enjeu important quant à savoir où sont enregistrées les données des citoyens et où elles sont stockées.


Nous allons télécharger l’application et l’utiliser ces prochains jours histoire de voir comment ça fonctionne d’un point de vue utilisateur et opérationnel. Idem, si vous avez des remarques à partager, avec plaisir pour en parler 🙂

Read More
Novelis juin 2, 2020 0 Comments

OWD by le Lab R&D Novelis : identifier objets et mots dans une vidéo grâce à l’IA / ML

Dans le cadre de son activité de R&D, Novelis investit pour mettre au service les technologies émergentes liées au Machine Learning (ML), au Natural Language Processing (NLP) parties prenantes de l’Intelligence Artificielle. Le Laboratoire R&D de Novelis travaille également avec le Laboratoire de l’école Polytechnique de Paris sur ces technologies notamment sur l’usage du NLP pour le développement de logiciels.

C’est dans ce cadre que Novelis a développé OWD (Object Word Detection) via son programme NovyIdea qui regroupe tous les projets du Laboratoire au stade de pré-déploiement.


OWD en quelques mots :

  • Une solution qui permet la détection des séquences liées à des objets ou des mots dans une vidéo ;
  • Une solution qui liste tous les moments (en séquence / seconde) où des mots sont cités ;
  • Une solution qui permet d’indiquer à quel moment un objet spécifique apparait dans une vidéo (voiture, lampe, etc.) ou bien toutes les séquences où l’objet en question apparaît.

OWD et ses cas d’usages :

  • Pour une entreprise qui veut proposer à ses clients des publicités ayant une liaison avec les objets et l’audio de la vidéo qui figure dans son site web.
  • Pour un laboratoire de bactériologie qui veut avoir des alertes lors de l’apparition d’un objet spécifique au moment de la culture par exemple.
  • Pour les plateformes MOOC ou e-learning, si un étudiant veut accéder à une séquence spécifique en saisissant le nom de l’objet ou bien le mot spécifique.
  • Pour les sites de e-commerce, pour permettre de proposer au client un produit qui a un rapport avec la vidéo et donc aussi les publicitaires 🙂

Bien sûr la liste n’est pas exhaustive et pour être transparent nous avons même eu l’occasion de parler d’OWD à des sociétés d’import / export pour le contrôle de marchandises réceptionnées (contrôles par vidéo pour accord ou refus)


Principes techniques :

Autour de l’architecture :

Autour de l’environnement :

  • Application Web (langage de développement Python / Framework Flask)
  • Détection des objets (IA – DL, Dataset : coco, API : OpenCV)
  • Détection des mots (API : speech recognition)

Quoi de mieux qu’une vidéo?


Si vous avez des questions, si vous êtes intéressés pour en savoir plus, pour identifier ce que cette approche pourrait vous apporter, vous n’hésitez évidemment pas à nous contacter 🙂

Read More
Novelis mai 27, 2020 0 Comments

Use-case Assurance-Vie : optimisez vos parcours avec le #RPA et votre budget #relationclients !

Et si nous vous expliquions aujourd’hui comment réduire le temps de traitement de vos courriers / emails clients de 90 %? Pour évidemment consacrer plus de temps à des tâches à forte valeur ajoutée ? Et si nous allions plus loin en vous proposant de fidéliser vos clients en améliorant leurs parcours, leur satisfaction sans oublier de réduire leur effort qui impact si souvent le NPS ? Tout ça en économisant presque 40 % du budget que vous consacrez à ce type de traitement ?

C’est ce que nous vous proposons d’illustrer par un cas d’usage de RPA autour de l’assurance vie !



Le rachat de contrat d’assurance vie

Un contrat d’assurance vie est un contrat dont le principe est de vous permettre de mettre de côté de l’argent, soit pour préparer votre succession (évite dans une certaine limite de régler des droits de succession), soit pour profiter simplement de sa fiscalité avantageuse sur les intérêts après 8 ans.

Une opération de rachat est donc une opération qui consiste à retirer de l’argent de votre contrat en cours de vie.

Ce qui entraîne l’application d’une fiscalité sur les intérêts générés par vos placements.

Cette démarche peut rapidement devenir compliquée pour un assuré néophyte, voire en faire un véritable parcours du combattant (le gagnant n’obtenant ici que le fruit de ses placements…).



La description du parcours de notre client fictif


Quels sont les soucis liés à ce parcours client ?

  • Plusieurs contacts pour une même demande :
    • 1 passage en agence
    • 2 courriers / emails à traiter par le service de gestion.
    • 2 appels au service client.
  • Des délais de traitement longs pour répondre à l’assuré, surtout quand il s’agit de lui indiquer que sa demande est incomplète.

Nul doute qu’un seul passage en agence devrait suffire à ce type d’opération et régler donc notre problème de parcours client, mais dans le cas qui nous intéresse, le conseiller ne reçoit pas sans rendez-vous son client et lui propose de faire l’opération avec le service téléphonique dédié.

Finalement, au total, notre assuré aura réussi son rachat après 2 emails, 2 appels et un passage en agence, il recevra ses fonds 3 semaines après sa demande initiale. Un délai qui paraît raisonnable ? Surtout si on considère que cet assuré a malencontreusement oublié un élément sur sa première demande ?

Évidemment, nous pensons que non, pour aller plus loin, quelles qu’aient pu être les performances de son contrat d’assurance vie, l’assuré ne gardera en souvenir que l’expérience vécue lors de cette demande de rachat : le manque de disponibilité en agence lorsqu’il avait besoin de son conseiller, la complexité d’un rachat de son contrat et le délai nécessaire au traitement d’une demande de ce type.

Dans le domaine des assurances vie, l’assuré peut tout simplement décider d’arrêter de verser des fonds sur ce contrat ou de le racheter totalement.



Notre proposition, la piste d’optimisation :

Nous allons nous concentrer sur ce que nous pourrions automatiser/robotiser avec l’objectif de réduire les coûts de gestion et d’améliorer ce parcours client. Nous allons donc automatiser partiellement le traitement d’une demande de rachat en visant 2 optimisations majeures :

  • 1ère optimisation : un contrôle de conformité d’une demande de rachat dès réception :
    1. Une reconnaissance de l’assuré & du contrat sur lequel faire l’opération grâce aux références indiquées sur un courrier / email
    2. Complétude de la demande (Pièces jointes, option fiscale présente, origine des fonds, répartition, etc…)
  • 2ème optimisation : en cas de conformité, la préparation de l’opération pour permettre une validation humaine beaucoup plus courte qu’une ressaisie complète des éléments (montants, répartition des fonds, RIB de destination etc…).

A terme, l’objectif sera de traiter 90 % des demandes incomplètes dans un délai très court sans aucune intervention humaine et de relancer l’assuré pour lui éviter une attente d’1 semaine pour obtenir une réponse du type : « votre demande est incomplète, merci de nous préciser l’origine des fonds ».

L’objectif sur les demandes conformes est de réduire le temps de ressaisie des informations déjà fournies par l’assuré dans sa demande en visant un gain sur le temps de traitement de 80 %.

En réduisant le temps de traitement d’une demande pour l’assuré et en diminuant le temps nécessaire à un conseiller pour la réaliser, un contact téléphonique de suivi deviendra l’occasion de rassurer et d’accompagner un client qui peut par la suite se montrer beaucoup plus réceptif aux offres de cet assureur.



Quid de l’évaluation du ROI?

Prenons l’exemple d’un assureur :

  • qui reçoit en moyenne 2 appels de suivi par rachat de contrat
  • qui traite 1,7 email par rachat

Fixons les coûts de gestion pour l’assureur à :

  • 4 € par appel
  • 9 € par email

Notre projet d’automatisation du process de traitement des demandes de rachat avec reconnaissance de pièces jointes et vérification de la présence des éléments obligatoires doit permettre d’atteindre les 3 objectifs suivants :

Objectif 1 -> réduire le coût de traitement d’une demande de rachat de 45 % grâce à l’automatisation du traitement et permettre aux conseillers de se concentrer sur des tâches/demandes à plus forte valeur ajoutée

Objectif 2 -> réduire de 25 % le nombre d’appels de suivi reçus grâce à la réduction des délais de gestion (automatisation de traitement des demandes)

Objectif 3 -> Améliorer le parcours client grâce à l’amélioration des délais de gestion

En prenant l’exemple d’un assureur qui reçoit 100 000 demandes de rachat par an, le budget annuel alloué au traitement des contacts évalués plus haut atteint 2 330 000 €. Seuls, l’atteinte des 2 premiers objectifs permet déjà une réduction de 888 500 € soit presque 40 % de ce budget.

L’objectif de ce Use case n’était pas de tout révolutionner, mais bien de générer rapidement une économie budgétaire grâce à l’automatisation d’un unique process.


Qu’avez-pensé de ce use-case? Est-ce que vous avez d’autres idées d’optimisations qui auraient pu être menées? N’hésitez pas à nous contacter pour en parler !

Read More
Novelis mai 26, 2020 0 Comments